...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 you know how to make me smile.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abigail J. Monroe

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 12/10/2014

MessageSujet: you know how to make me smile.    Mer 4 Fév - 20:10

you know how to make me smile.

ft. sam & abigail.


« we are enchanted youth  »
La nuit était tombée depuis plusieurs heures, et pourtant, la fatigue ne prenait pas réellement possession du corps de la petite brune du nom d'Abigail. Disons qu'elle était un peu trop songeuse pour réussir à dormir et c'est pour cette raison qu'elle en avait profiter pour sortir. Elle avait besoin de prendre l'air, et ça, elle le savait. Et tant que les recherches ne donnaient rien, elle savait qu'elle pouvait se permettre de s'isoler un peu.
Au volant de son pick-up, elle s'était contenté de rouler au point de sortir de Little Rock, situé dans l'Arkansas. Elle n'avait pas cherché à évaluer la distance, tant qu'elle avait de l'essence, elle pouvait rouler, et ça, elle le savait.
Mais sa petite aventure hors de la ville s'arrêtait au bord d'un lac où de nombreuses tables de pic-nic étaient posées. Elle ignorait si de gens seraient présent, mais elle s'en foutait. Garant sa voiture, sortant de celle-ci tout en enfilant un gilet de manière à éviter d'attraper froid, elle se rendit côté passager pour finalement prendre la glacière dans laquelle les nombreuses bouteilles de bières et un peu de nourriture étaient installées. Refermant la portière, elle se rendit alors sur l'une des tables et s'assit directement dessus, croisant alors ses jambes pour les ramener contre elle. La jeune femme était soudainement prise de nostalgie. Même si cette vie là n'était pas si mal, sa vie d'avant lui manquait. Sa famille lui manquait. Avant, elle n'avait pas eu besoin de réfléchir à beaucoup de chose, juste à être une bonne élève, à craquer sur un garçon qui lui plaisait et enfin, s'engueuler quelques fois avec ses parents tout en profitant des soirées entre filles qu'elle et Crystal s'accordaient souvent. Mais c'était loin maintenant. Un an et plusieurs mois. Un an et plusieurs mois que sa famille avait sauvagement été tué. Et au lieux de les aider, elle avait prit la fuite. Alors évidemment, la petite brune culpabilisait. Et elle savait pertinemment qu'un jour, elle ne supporterait plus cette vie. Ce jours là, elle aurait probablement le courage de presser la gâchette.
Mais pour l'instant, elle supportait. Elle supportait les atrocités, les pleures des familles détruites par ces démons, la tristesse, le sang et les balles qui se perdaient. Et tant qu'elle pouvait supporter alors ça irait.

C'est après plusieurs heures de lamentations et un taux d'alcool légèrement trop élevés dans le sang que la petite brune songeait enfin à rentrer. De plus, il commençait à faire vraiment froids et son gilet ne suffisait plus à empêcher le froid de s'emparer d'elle. Après quelques longues minutes de route, peut-être même une heure, elle se garait à son emplacement habituelle avant de finalement couper le contact et rester assise au volant de la voiture pendant de longues minutes. Fixant alors un point, elle se laissait une fois de plus submergé par les émotions, mais elle se ressaisit rapidement.
Ouvrant alors la porte, elle l'a refermait derrière elle sans trop faire de bruit puis elle se débarrassait de ses Dr. Martens. Elle avait mal au pieds, alors autant s'en débarrasser tout de suite. Retirant aussi son gilet elle le balançait sur le rebord du canapé, se retrouvant alors simplement en short et débardeur, pour finalement se diriger vers la cuisine. L'envie de grignoter lui prenait. Au moins, personne ne l'a verrait légèrement … bourré. Oui enfin, bourré était un bien grand mot. Disons que l'alcool était légèrement monté mais elle avait parfaitement conscience de ce qu'elle faisait, de où elle était et de ce qu'elle dirait, enfin ça, c'était jusqu'à ce qu'elle se rende compte qu'elle n'était pas seule puisque la cuisine était déjà allumée. Entrant alors doucement dans celle-ci, elle trouvait Sam, assis derrière son ordinateur. Encore en train de faire des recherches, probablement. Abby se senti soudainement mal à l'aise. Disons que si y avait bien une personne sur qui elle ne voulait pas tomber alors qu'elle titubait légèrement, c'était bien Sam. Et même si il restait quelqu'un d'atrocement sexy, et ça, ça ne changerait probablement jamais, elle ne voulait pas avoir l'air ridicule, surtout que lorsque le taux d'alcool est trop élevé, il paraît qu'on dit tout ce qu'on pense. Bon. La première chose à faire était de ne pas gaffer. De ne surtout pas dire qu'elle craquait atrocement sur lui et qu'elle rêvait de pouvoir se revendiquer comme sa petite amie. Ne rien dire de tout ça. « Sam ! » commençait-elle. « Je pensais que tout le monde dormirait à cette heure-ci... Qu'est ce qui te fais traîner si tard? » se permit-elle de demander curieusement.

code by ORICYA.


_________________


« let me back into your arms »
We lay on the floor, breath in deep. Don't speak, don't say a word, just savoring. You're all that i have, and all to hold on too, you carry me on. Catch a falling star chase all your dreams and don't let them go. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
you know how to make me smile.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les bleus, premiers pas... You make me smile -Kévin/Yann- PG13
» Test: Premier make-up
» Mes différents make-up P3
» Les make up de Lynxia (up du 8/12)
» [Galerie des make-up de Trashy-Doll] Tatouage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ecriture :: Zone RP-
Sauter vers: