...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 a beautiful lie; ft. gab;ben;milo;skeeter.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Skeeter Wilcox

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 13/12/2016

MessageSujet: a beautiful lie; ft. gab;ben;milo;skeeter.   Mar 13 Déc - 21:55


a beautiful lie.

- gab, ben, milo, kitty. -



C'était les présentations officielles.
Si tous avaient eu l'occasion de rapidement se côtoyer, bien souvent, les deux meilleures amies étaient tellement occupé à réellement se retrouver, à discuter, qu'au final, les réels buts de ces soirées rencontres finissaient avec chacun de son côté, les deux amies discutant de tout et de rien, décidé à s'éclipser avec l'autre.

Mais ce soir, rien de tout cela au programme. Non, au contraire. Un diné, à quatre, dans un restaurant que l'on pouvait qualifier de luxe, exposés aux yeux de tous, et les paparazzis auraient littéralement - probablement - de quoi se mettre quelque chose sous la dent. Parce qu'en finalité, non seulement ils auraient des nouveautés à dire sur le couple Ben/Gabie, mais en plus, ça serait l'officialisation du couple kitty/milo. En soit, il n'y avait rien à officialisé entre eux, parce que cela faisait bien longtemps que c'était fait. Mais aux yeux du public, c'était encore à faire. Le doute planait, personne ne savait réellement. Alors ce soir, tous auraient leur réponse. Et ça, Kitty appréhendait un peu. Après tout, elle n'osait même pas imaginer ce qui se dirait sur la toile vis à vis de ça. Mais la vérité, c'est qu'elle ne préférait pas du tout y penser, préférant penser de cette soirée comme elle le voulait.

Pour ce genre d'endroit, les tenues chic étaient exigées. Alors Kitty, elle avait opté pour un look à la fois classieux et décontracté. Cette jupe taille haute, avec cette chemise rentrée dedans lui offrait une silhouette des plus gracieuses, sans compter sur ses escarpins d'une dizaine de centimètres qui lui offrait des gambettes presque interminable. Et si au niveau des yeux, c'était quelque chose dans les tons chaud et légers pour lesquels elle avait opté, ceci avait été contrasté par un rouge des plus écarlates sur ses lèvres. En bref, elle avait bien pris soin d'être irréprochable. Même si d'après le jeune homme qu'était son petit ami, elle aurait été parfaite même en simple short, elle ne pouvait pas offrir aux journalistes le plaisir de critiquer celle-ci dû à une tenue non adapté aux lieux dans lesquels ils allaient. C'était une soirée importante pour elle, alors forcément, elle voulait que tout soit parfait.

Comme souvent, c'était une dizaine de minutes en avance qu'elle et Milo étaient sur place. Il faut dire que c'était une véritable timbrée de l'heure, et arriver en retard était une chose qu'elle ne supportait littéralement pas. Alors souvent, elle se retrouvait à attendre les gens. Mais heureusement, ce soir, elle n'était pas seule. Et si elle s'était contenté de chanter sur la musique qui passait à la radio, bien vite, un nouveau sujet divers de conversation était né, permettant aux deux amants de discuter pour faire passer le temps. Discussion qui s'était finalement terminé par un échange passionnel de baiser. Et la vérité, si ils n'étaient pas aussi exposé et n'avaient pas rendez-vous dans quelques minutes, elle l'aurait probablement déshabiller pour profiter de ce moment.
Cependant, le téléphone sonnait légèrement, signe qu'un nouveau SMS venait d'arriver. C'est donc presque à contre coeur que la rouquine détachait enfin ses lèvres de celles du brun. La voici alors lisant le message de sa meilleure amie, lui indiquant qu'ils étaient enfin là. Elle attrapait alors son sac et sorti son rouge à lèvre pour simplement le rendre de nouveau parfait. Avant de l'appliquer, c'est une lingette démaquillante qu'elle sortie de son sac pour la tendre à son petit ami. « T'as du rouge à lèvre partout. » déclarait-elle en souriant, ce petit sourire coupable aux lèvres. Ce n'est que lorsqu'il la saisit qu'elle refit ce rouge à lèvre qui rapidement, devint de nouveau parfait. Pour une ancienne maquilleuse, c'était d'une facilité hors norme.
Rangeant alors le tout dans son sac, elle s'apprêtait à sortir de la voiture avant de poser sa main sur le bras du brun. « Juste ... n'oublis pas. Pas un mot pour l'autre soir. » Elle lui fit un petit sourire pour finalement sortir de la voiture. Dés lors qu'ils furent tout les deux dehors, elle attrapait le bras du brun, avançant vers l'entrée du restaurant où sa meilleure amie et son petit ami - l'officiel du moins - devaient les attendre. Et dés lors qu'elle aperçu la silhouette de Gabrielle, elle lui fit un petit coucou. Dire qu'elle ne stressait pas serait un mensonge; c'était les présentations officielles. Même si elle savait que la blonde ne pourrait qu'apprécier son petit ami, l'appréhension était là. Sans oublier le mensonge qui liait le trio, et ce soir, ils devraient jouer la comédie pour que Ben ne se doute de rien. Et ça, la rouquine redoutait. Car Ben, c'était tout de même son ami, un homme qu'elle appréciait et respectait. Même sa meilleure amie passait en priorité. Ça avait toujours été le cas, et ça le serait jusqu'au bout. « Hello Bella! » déclarait-elle en lâchant le bras de Milo pour prendre sa meilleure amie dans les bras. « Salut Ben! » fini-t-elle par déclarer jovialement. « Inutile de repartir sur les présentations, passons directement à table! » clamait jovialement la rouquine en avançant vers l'entrée du restaurant. Donnant son nom, l'hôtesse d'accueil amenait le quatuor à la table qui leur était réservé. Et c'est ainsi que la rouquine se retrouvait sur une table ronde avec son petit ami sur sa droite, sa meilleure amie en face, et Ben sur sa gauche. Cette soirée allait "promettre". Si on omettait que trois personnes ici forgeraient un mensonge pour bercer une parfaite illusion.  
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle Weber

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 13/12/2016

MessageSujet: Re: a beautiful lie; ft. gab;ben;milo;skeeter.   Jeu 15 Déc - 22:41


a beautiful lie.

- gab, ben, milo, kitty. -



A ses yeux, ce n'était pas vraiment de la tromperie.
Le cerveau de Gabrielle était en ébullition, se posant multiples questions, analysant la situation ou plutôt la merde dans laquelle elle était. Était-ce vraiment tromper ce qu'elle faisait ?  Tromper ce n'était que lorsqu'il y avait que du sexe, que c'était purement intéressé. Tromper, ce n'était pas ce qu'elle faisait : découvrir une autre personne, ressentir de nouvelles émotions, se libérer...
Et au contraire des infidèles, Gab pensait au malheur de sa moitié. Bien souvent. D'ailleurs, était-il seulement sa moitié ? Elle en venait parfois à se demander s'il était possible qu'une personne soit faite pour avoir plusieurs moitiés. Peut-être était-elle faite pour n'avoir que des tiers ? Ou alors elle était simplement très égoïste.
« Hey, lâche toi, lui lança la voix qui venait de sous les draps. »
Cela la fit totalement sortir de ses pensées, se rendant compte que l'homme qui s'affairait entre ses cuisses se rendait compte de sa nervosité. Il fallait profiter du moment, c'était tellement rare. Ben ne faisait pas ce genre de choses lui, mais elle n'avait jamais demandé non plus. Norman 1 – Ben 0. Oui voilà, il fallait faire une liste. Et se décider. Agir comme une adulte.

Une fois détendue, la blondinette avait foncé à son appartement new-yorkais, une location pour les quelques mois qu'elle devait passer ici. Heureusement que Skeeter avait obtenu un rôle sur le continent américain récemment ou les deux amies se seraient séparées quelques temps : quelque chose de très dur à vivre pour elles deux. Mais malgré l'ambiance de la ville et les nombreuses opportunités professionnelles, Gab se sentait plus à son aise en Angleterre. Elle avait toujours été plus anglaise dans l'âme que son amie ; et même si souvent la France lui manquait, c'était le fish&chips qui la faisait craquer, et non les crêpes bretonnes ou les cosmopolitans.
Rapidement, elle prit une douche, effaçant toutes traces ou odeur d'un autre homme, et aussi tout sentiment de honte. Son petit-ami, ou plutôt son compagnon comme c'était écrit dans les magasines people, sonna à la porte. 
« J'ai toujours autant de mal à m'habituer à ta nouvelle coupe de cheveux, mais ta robe est très jolie. »
Un sourire s'étira sur ses joues rondes et rosés, tandis qu'elle tournait sur elle même pour lui dévoiler le dos nu de sa longue robe noire. Elle s'appuya sur lui pour enfiler des escarpins, avec lesquels elle n'avait encore jamais marché, ce qui promettait une fin de soirée douloureuse.
« Allons-y, sinon on va être à la bourre, lança-t-elle en se rendant compte que Kitty allait encore et toujours l'attendre.
- Oh ça ne changera pas de d'habitude. »
Ben 1 – Norman 1, pour la ponctualité le second lui ressemblait plus, il fallait toujours profiter de l'instant et non respecter les horaires, une philosophie qui lui plaisait bien, mais qui n'était pas politiquement correcte.

« Hello Bella ! »
Son cœur fit un bon dans sa poitrine. Elle n'avait aucune idée si c'était l'excitation de voir sa meilleure amie, ou l'appréhension de rencontrer officiellement son nouveau petit ami ou même si c'était la peur que l'un d'entre eux gaffe à propos de son secret.
A ce moment, c'était impossible pour Gab de ne pas avoir une pensée pour Matt, qu'elle avait rencontré un peu près de la même façon deux ans auparavant. Elle en gardait un bon souvenir, même si aujourd'hui, elle n'avait plus aucune nouvelle. Ah ces anglais et leurs bonnes manières !
« Waow t'as réussi à avoir une table ici ? Mais faut réserver des semaines à l'avance non ? S'exclama la plus jeune des deux femmes en s'installant à table. »
Comme à son habitude et dans sa grande galanterie, Benedict lui tira la chaise pour l'asseoir comme faisait les véritables dames.
Ben 2 – Norman 1. Gab observa ensuite le nouveau venu du quatuor : un beau brun barbu, avec ce petit côté faussement négligé, ce genre d'homme qui faisait semblant de ne pas savoir qu'il était séduisant. Physiquement, il lui plaisait, elle tentait déjà d'imaginer les futurs enfants du jeune couple. Il ne manquait plus que de voir ce qu'il avait dans le crâne avant de donner son aval. Et surtout : qu'il protège dignement son secret s'il comptait réellement rester en couple avec son amie. Car Gabrielle était quelqu'un d'adorable, mais si on la trahissait : elle s'avérait manipulatrice et avec une grande soif de vengeance.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedict Cumberbatch

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 13/12/2016

MessageSujet: Re: a beautiful lie; ft. gab;ben;milo;skeeter.   Ven 16 Déc - 18:08


a beautiful lie.

- gab, ben, milo, kitty. -



Il ignorait ce qui se passait. Il ne savait pas d'où ça venait, mais un problème se passait. La manière dont elle se comportait, le fait qu'elle semble un peu ailleurs. Il y avait un problème, mais il n'en trouvait pas la cause. Cependant, il y avait une conclusion évidente : il la perdait. Gabrielle, cette femme, cette divine demoiselle. Celle dont il était tombée amoureux et qu'il continuait à aimer plus que tout. Il ne comprenait pas pourquoi, mais il savait qu'il devait comprendre pourquoi elle semblait s'éloigner de lui. Il voyait bien qu'elle ne lui disait pas tout, qu'elle cachait quelque chose, un petit secret qu'elle gardait bien précieusement. Il hésitait à demander à Skeeter si tout allait bien, si il avait raison de s'inquiéter. A vrai dire, il n'osait littéralement pas, plus. Regarder la rousse dans les yeux, c'était compliqué. Dire qu'il ne l'appréciait pas et ne la respectait pas serait mentir, surtout venant de lui, éternel gentleman. Cependant, lui, connaissait les deux versions de l'histoire. Il ne prendrait pas la défense de Matt, ni celle de Skeeter, mais son éternelle amitié avec Matt semblait l'influencer. Il voyait bien que la rouquine avait un truc un peu spécial, et peut-être trop, pour eux, ces éternels anglais adepte de leur routine. Elle s'était mise en tête de dégager aux USA, demandant à Matt de la suivre pour qu'ils puissent concrétiser leurs projets, leurs carrières. Mais il avait clairement déclaré à Ben qu'il n'en n'avait pas envie, que sa ville de Londres était bien plus confortable que n'importe quelle autre ville. Les USA c'était bien pour voyager, pas pour y rester, mais dans la tête de la rousse, sa vie était là-bas.
Cependant, il ne cautionnait pas la manière dont Matt s'y était prit. Se levant un matin, déclarant ne plus vouloir se réveiller à ses côtés manquait cruellement de délicatesse. Et ça, Ben lui avait clairement dit. Lui même le savait. Cependant, ce qui était fait, était fait, et Kitty semblait avoir définitivement tourné la page, chose que l'anglais avait particulièrement mal prit. La voir soudainement si heureuse après un an et demi de relation qui avait été fusionnel avait plus ou moins été un coup dur dans l'estime du brun, mais il pouvait littéralement compter sur le soutient de Ben.
Ainsi, aussi puéril que ça puisse être, sans même en faire la connaissance, il savait qu'il n'apprécierait pas le nouveau petit ami de la rousse. Il ne disait rien, justement car il était trop poli pour ça, mais il doutait qu'il puisse conquérir son cœur et être quelqu'un de « fantastique » comme le clamait la rousse. Cependant, il avait promis de faire un total report sur lui dés qu'il en saurait plus. Pas parce que Matt l'aimait, car en finalité, il avait lui aussi tourné la page. Mais parce qu'il avait été blessé dans son égo.
Et au final, il se demandait si le problème ne venait pas de là. Peut-être que Gabrielle lui en voulait de ne pas être si enjoué à l'idée de rencontrer le nouveau petit-ami de la rousse – bien qu'elle ignorait que derrière, il entretenait encore de très bons rapports avec Matt. Il ne comprenait d'ailleurs pas cette obsession que développait les demoiselles à toujours vouloir tirer un trait sur les hommes de leur passé ; justement, ils faisaient parti de leur passé. Ils les aidaient à se construire, et ça faisait en parti tout ce qu'elles étaient aujourd'hui. Et Kitty semblait en avoir tiré un si gros que Matt était plus que du passé désormais.

Il arrivait devant chez Gabrielle, sonnant alors à sa porte, un bouquet de fleur à la main, en éternel gentleman qu'il était. Cette femme lui faisait tourner la tête, cela semblait évident qu'il fasse un petit geste en son honneur. De plus, c'était une honte de venir chez quelqu'un sans lui ramener quelque chose.
Dés lors qu'elle ouvrit, il fut éblouie, comme toujours. Cette robe lui allait si bien, elle retraçait parfaitement les courbes de son corps, et si ils n'étaient pas occupé ce soir, il s'empresserait de glisser ses mains sous celle-ci.

Quelques temps plus tard, les voilà devant le restaurant. Et si comme d'habitude, Ben ouvrit la portière passager, et tandis son bras pour avoir la belle à son bras il n'avançait pas encore en direction du jeune couple qui les attendait. « Je ne te l'ai pas encore dis, mais saches que tu es magnifique. » Et il le pensait. C'était d'une sincérité hors du commun. Il se contentait de venir déposer un baiser sur sa joue avant d'enfin débuter sa marche vers Kitty et le nouveau venu, le newbie comme il aimait le penser.
Et son premier avis ne fut pas vraiment positif. Benedict restait quelqu'un accroc aux coutumes et la classe était probablement inné chez lui. Si la chemise qu'il portait semblait être fait sur mesure en vue de la manière dont elle lui tombait dessus, il ne pouvait s'empêcher de remarquer les quelques détails trompeurs qui dérangeait. Déjà, cette barbe naissante. Ben ne comprenait pas cette lubie qu'avait les hommes à se laisser pousser la barbe, en quoi cela pouvait-il être sexy ? A ses yeux, ça faisait plus négligé qu'autre chose, et sauf si un rôle le nécessitait, hors de question qu'il laisse un seul poil de barbe naître sur son visage. Il vint à se demander ce que la rousse pouvait bien tromper à celui-ci. Deuxième élément, justement, la chemise. Qui donc pouvait autoriser un homme supposé être classieux, porter une chemise avec des manches retroussés sur les avants bras ? C'était presque un blasphème de froisser le tissus de cette manière, et ce, même si celle-ci avait tout de même cette touche classieuse grâce à ce gilet sans manche typique des costumes trois pièces qu'il portait par dessus. Excellent choix de cravate cependant. Au moins une chose qu'il n'avait pas faite de travers. Si il le pouvait, il prendrait des photos, car Matt ne pourrait probablement pas imaginer un tel raté. Il avait ce désagréable côté bad boy qu'il trouvait agaçant. Les filles d'aujourd'hui craquaient réellement pour ça ? D'ailleurs, il vint à se demander si c'était pas à cause de ça que la divine Gab semblait l'éviter. Peut-être attendait-elle qu'il ait cette dégaine faussement négligé. Cet air énigmatique et ce regard fuyeur. Non. Si elle était pour lui, c'était qu'il y avait une raison, elle l'aimait pour ce qu'il était, après tout. Mais Iris aussi, semblait se laisser aller, dans cette tenue à la fois chic et décontracte, deux mots qui, pour Ben, sont incompatible. On ne peux pas être classe en portant un jogging. Le décontracte, c'est pour chez soit, le chic, pour les occasions. Et ce soir, elle n'avait pas sortie la robe divine. Juste une tenue qu'elle pouvait porter lors d'interview. Mais c'était pas le genre que l'on portait en sortie. Définitivement, il avait une mauvaise influence sur elle, elle se laissait aller, et si il avait toujours trouvé la demoiselle charmante – sans arrière pensée, juste qu'il reconnaissait que la rousse était jolie et il était heureux de savoir que la femme dont il était fou s'entourait de personne classieuses – ce soir, elle perdait ce charme. Elle était pourtant, comme à son habitude divinement maquillé et pas un seul cheveux ne dépassait. Mais outre ça, sa tenue n'était pas adapté, et l'anglais crisait intérieurement. Et ainsi, il passerait sa soirée observateur, à chercher le moindre détail qui pourrait s'avérer être un défaut. Faute à Sherlock, depuis il était si observateur et parfois silencieux. « J'avoue que même les personnes les plus influentes ne réussissent définitivement pas à obtenir une table à moins de réserver six mois à l'avance. Dis moi Kitty, quel es-ton secret ? » demandait-il, curieux d'en savoir plus tandis qu'il tirait la chaise de sa petite amie pour qu'elle s'installe dessus. Le voilà observant, encore du coin de l'oeil la manière dont le nouveau Roméo de la miss se comportait. Et il passerait la soirée à tout notifier intérieurement pour faire un rapport détaillé à son meilleur ami.  
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: a beautiful lie; ft. gab;ben;milo;skeeter.   

Revenir en haut Aller en bas
 
a beautiful lie; ft. gab;ben;milo;skeeter.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Beautiful agony
» [VDS]myth cloth Mime, Syd, Thanatos, Milo...
» [K-Drama] You're Beautiful
» MUSTANG BIG BEAUTIFUL DOLL
» 19 - Milo du Scorpion, OCE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ecriture :: Zone RP-
Sauter vers: